Archive

Author Archive

Quelques articles des dernières semaines sur SavoirAgile.com

February 28th, 2015 No comments

Dans les dernières semaines, j’ai écrit quelques billets publiés sur le site de contenu d’expertise Agile savoiragile.com

Deux billets à propos de la vélocité en Scrum :

Un billet à propos d’Immunity to Change (bientôt suivi d’un second)

Categories: Agile Tags:

L’entreprise polarisée – Structurée ∞ Libérée

February 27th, 2015 No comments

La notion d’entreprise libérée a le vent en poupe. Il y a 3 jours, le film « Le bonheur au travail » sur Arte en faisait la présentation et l’éloge. Plus d’engagement des salariés, plus d’innovation, plus de bonheur au travail.

Aujourd’hui, rapidement sur un coin de table, j’ai réalisé une cartographie de la polarité « Entreprise Structurée » ∞ « Entreprise Libérée ».

L'entreprise polarisée - structurée vs libérée

J’ai la chance d’évoluer depuis 6 ans dans une entreprise qui a poussé loin l’expérimentation de la liberté, au point de toucher un point de rupture. Heureusement nous avons passé le cap, survécu.

En réaction, lors du passage de ce cap, la restructuration, violente et douloureuse, nous a conduits de l’autre côté du spectre. Beaucoup de structure, de contrôle, de standardisation, etc. Et j’ai aussi participé à cette partie de l’aventure.

Aujourd’hui fort de cette expérience et d’un profond et intense travail personnel et collectif, nous naviguons avec plus de fluidité entre les 2 opposés, dans une autoorganisation structurée, dans une forme de liberté encadrée.

Mon apprentissage, dans cette aventure de libération de l’entreprise, comme lors des transitions Agile que j’accompagne dans les organisations, est qu’il est absolument primordial de développer la capacité à naviguer avec souplesse et conscience entre les 2 pôles, de danser dans la polarité.

La solution aux excès liés à un pôle n’est pas l’autre pôle.

Bien souvent, en réaction à trop de hiérarchie et de contrôle, on passe à l’opposé, une libération complète. Dans le cas de l’agilité, on passe à une agilité débridée dans laquelle, sous prétexte que l’équipe doit s’autoorganiser, on « élimine » la hiérarchie.

À tous ceux qui veulent se lancer dans l’entreprise libérée en réaction aux effets négatifs liés à trop de structure, je vous invite à explorer les racines de cette volonté, votre intention. Quelles sont vos zones d’ombre ? Quelles parties de votre personnalité n’assumez-vous pas ? Quelles sont les caractéristiques des éléments qui provoquent vos réactions épidermiques à la hiérarchie ?

Personnellement, il m’a fallu du temps pour me rendre compte des éléments qui me faisaient réagir. Ma peur d’être perçu comme un leader contrôlant ou comme une personne de pouvoir et de domination a longtemps provoqué, et elle provoque encore de nombreux comportements qui ne servent pas mon équipe ou l’organisation.

Depuis de nombreux mois, je travaille à intégrer ces parties de moi que j’ai rejetées pendant des années. Ces parties de moi qui aiment dominer, contrôler, se mettre en colère, écraser. Ce travail me permet de gagner en souplesse et de choisir consciemment, plutôt qu’en réaction. D’utiliser les forces de la structuration et du contrôle tout autant que celles de la libération et de la liberté.

Ce qui peut être vu comme paradoxal ne l’est plus tout à fait lorsque l’on développe cette conscience de soi et cette flexibilité à naviguer au sein d’une polarité.

J’ai envie d’inviter toutes les personnes qui se lancent dans des démarches de libération ou d’agilisation à prendre conscience de leur intention profonde. Au service de qui, au service de quoi agissez-vous ?

Je crois que cette réflexion nous permet de faire preuve d’une plus grande compassion pour les personnes qui vont vivre les changements profonds liés à une transformation de ce type.

Je crois aussi que cette réflexion nous aide à sortir du dogmatisme ou de la rigueur que l’on rencontre parfois dans la communauté Agile.

Je suis pour une entreprise libérée au sein de laquelle chacun est vu comme un être humain et non comme un rouage de la machine, mais cela ne veut pas dire que je suis contre la structure.

 

Actu

September 12th, 2011 No comments

Je souhaitais vous présenter deux parutions importantes des derniers jours :

Choisir l'agilité - le livre de Mathieu Boisvert et Sylvie Trudel


La première est le nouveau catalogue des formations de Pyxis : pyxis-formation-automne-2011. Je vous invite à le télécharger pour le consulter dès maintenant.

La seconde est la publication du livre de Mathieu Boisvert et Sylvie Trudel : Choisir l’agilité
Un très bel accomplissement de leur part. Bravo à vous deux ;-). (Le livre est disponible sur amazon.fr et le site de l’éditeur pour l’instant) 

Categories: Agile Tags:

Ralentir

June 21st, 2011 1 comment
Illustration du billet "Ralentir" image par Chris Beckett: http://www.flickr.com/photos/chrisjohnbeckett/

image par Chris Beckett: http://www.flickr.com/photos/chrisjohnbeckett/

Vous l’aurez constaté, il s’est passé un an depuis mon dernier billet. Ce n’est pas que je ne voulais plus écrire, c’est que je n’en prenais plus le temps. Alors, depuis quelques semaines j’ai décidé de ralentir et comme par miracle, aujourd’hui je suis en mesure d’écrire ce billet avec beaucoup de plaisir.

Pour moi ralentir, ce n’est pas en faire moins, c’est faire différemment et surtout ‘être’ différemment.

Depuis l’été dernier, il y a eu les vacances, puis j’avais pris des engagements qui m’ont conduit à devoir vivre à un rythme qui ne me permettait pas d’être moi,  et qui, par exemple,  ne me permettait plus d’écrire alors que j’aime ça.

Dans le cadre de mon développement comme coach, j’en suis arrivé, au printemps à comprendre ce que voulais dire pour moi avoir besoin de temps. Je me suis rendu compte que du temps j’en avais pour certaines choses et pas pour d’autres. J’ai donc appris à me désengager, à aller là où les choses comptes pour moi. Pour résumer, à faire des choix.

J’ai encore du travail, mais voici quelques unes de mes  leçons apprises, même si elles vous sembleront sans doute évidentes!

Les biensfaits de ralentir

  • Concentration : je suis plus disponible à ce que je fais et mon niveau de concentration et donc d’efficacité ont augmenté. C’est d’autant plus facile que les choses que je fais m’intéressent vraiment.
  • Réalisation : je finis plus de choses, pas encore toutes, mais cela est motivant de voir des accomplissements.
  • Regard neuf : en ralentissant je me pose des questions différentes sur les choses qui m’entourent, je lis et échange sur des éléments qui me permettent de voir d’autres perspectives, d’évoluer.
  • Être : j’étais dans les derniers mois dans un paradoxe, un non-alignement entre qui je suis et qui je veux être. En coaching, j’ai découvert une sérénité que je souhaite conserver. Je souhaite être le ‘coach’ en moi, sans faire le coach à longueur de journée bien entendu. En avoir pris conscience me permet de cheminer dans cette transition et d’être apaiser, prêt à relever de nouveaux défis.

Comment ralentir

  • L’œuf ou la poule : Évidemment il faut du temps pour ralentir. Prendre conscience des blocages, des choix et les réaliser. J’ai pu le faire lors des séances de coaching. (Merci à Lucie pour cela.)
  • Se contraindre à faire des choix : c’est la partie difficile lorsque l’on aime ce que l’on fait, mais cela a été mon plus grand pas. Comprendre pourquoi c’était difficile pour moi m’a permis de mettre des mots sur mes peurs, mes envies.
  • Garder le focus : c’est comme une addiction, on rechute vite. Il faut garder le focus, et pourquoi ne pas se faire aider par son coach ;-)
  • Les déplacements : je me déplace en métro et à vélo. J’ai ajouté la marche, une heure de marche pour aller au bureau le matin permet de ralentir, de se recentrer pour attaquer la journée.
  • Le sommeil : tout le monde le sait, mais j’étais de ceux qui ne le faisait pas. Respecter mon rythme. Plus de sommeil = plus de productivité et le cercle virtueux s’enclenche!
  • La lecture : c’est un espace qui me permet de réflechir, de rêver, de reposer mon cerveau.
  • Le sport : étrangement, je ne manque pas de temps pour cela, mais d’énergie, souvent à cause du rythme du reste. C’est aussi un moment privilégié pour me vider la tête (et les jambes)
  • Tout autre activité qui donne du plaisir et rend serein,…

Trop souvent autour de moi, je vois des gestionnaires, des ScrumMasters, des collègues qui ne prennent pas le temps de ralentir. Souvent cela conduit à des comportements contre-productifs, à des apprentissages plus lents voire parfois manqués, et certaines fois même, au burn-out.

Cela ne demande pas une grande quantité de minutes, simplement de bonnes minutes. Des minutes bien investies.

Mon plus grand défi, après avoir fait mes choix et ‘nettoyer’ mon espace, a été d’apprendre à dire NON!

Quel est le votre?

Categories: Coaching Tags:

AGILE COACH CAMP CANADA – JUNE 24TH AND 25TH, 2011

May 31st, 2011 No comments

 

Bonjour,

Je participe au Agile Coach Camp à Montréal le 24 et 25 juin prochain.

Je participerai à la formation Coaching Agile Teams

Le 23 et 24 juin, j’assisterai à la formation Coaching Agile Team donnée par Lyssa Adkins et Mikael Spayd (profitez du spécial accordé aux participants du Agile Coach Camp)

Vous pouvez suivre l’évènement sur Twitter @agilegardener avec le tag #accmtl

J’espère vous y rencontrer.

Categories: Agile, Coaching, Rendez-vous Tags: